Une maison plus sûr grâce aux fenêtres

L'une des priorités lors de l'achat de fenêtres pour son logement est l'ouverture et la fermeture. Il existe même des fenêtres fixes, qui ne s’ouvrent pas. Parmi les plus courantes, on trouve la fenêtre classique à un ou deux battants, la fenêtre basculante, facile d'entretien, et évidemment la fenêtre coulissante, qui fonctionne par glissement.

Quelques systèmes mélangent les types d’ouverture : par exemple, la fenêtre dite oscillo-battante, à la fois pratique et sécurisée. D'autres modèles sont moins classiques mais permettent un gain de place, comme la fenêtre à guillotine, qui s’ouvre verticalement. Le choix du matériau des fenêtres dépend de deux facteurs primordiaux : l'aspect et votre budget.

Baies vitrees

Elles doivent venir s’harmoniser avec l'ensemble du logement. Une fenêtre en plastique se pose sans difficulté, s'entretient en un coup d'éponge et est la plus économique, même s’il est déconseillé de se ruer sur les premiers prix. La fenêtre en bois est à la fois isolante, élégante et durable.

Aujourd'hui, elle s'adapte aussi aux grands formats. La fenêtre en métal convient parfaitement aux maisons modernes. Très endurante, elle ne nécessite pas d'entretien.

Vous pouvez encore opter pour une fenêtre en bois et métal, qui mêle les avantages des deux matériaux. Les as du bricolage peuvent eux-mêmes poser des fenêtres. Cependant, il est conseillé de faire appel à un fenêtrier.

Grâce à ce dernier, vous êtes certain d’avoir un travail parfait et rapidement. De plus, vous profiterez alors d’un taux de TVA à 7% sur l'équipement comme sur les travaux. Pour finir, vous êtes couvert par les assurances.

Les fenêtres peuvent avoir quatre dessins : carrée, en oeil de boeuf, en triangle ou cintrée. Différentes dimensions sont fabriquées. Des ajustements sont réalisables dans le cas où une taille standard ne s'ajuste pas pour quelques centimètres.

Cela dit, on doit quelquefois faire fabriquer du sur-mesure. Evidemment le prix s'en ressent et l'action d’un fenêtrier certifié s’impose. Le coût des fenêtres est fonction de leur matériau, de la taille, de leur dessin, de l'ouverture, etc.

Par exemple, une fenêtre droite en bois peut coûter jusqu'à 800€ ; une porte-fenêtre en plastique s'achète de 500 à 1 200€ alors qu'en métal les tarifs les plus bas sont de 700€. Au prix de la fenêtre, s’ajoutent souvent les accessoires comme les crémones. La pose d'ouvertures de qualité vous permettra de réduire votre facture de chauffage.

Vous pouvez de ce fait profiter d’aides financières. L’un des éléments à prendre en considération lors du choix de fenêtres est la sécurité, d'autant plus jusqu'au 1er niveau. L'idée est de dissuader toute tentative d'effraction.

Les huisseries comme des verres et volets solides y participent. Il existe notamment des vitrages retardataires d’effraction. Les fenêtres du rez-de-chaussée peuvent aussi être équipées d'une grille.

En construction neuve ou en restauration, les ouvertures constituent l'un des principaux points pour ce qui est de l'isolation du logement. Mal isolées, elles sont effectivement susceptibles de provoquer entre 10 et 25% de déperditions de chaleur. En plus de l'isolation thermique, le confort phonique a aussi son importance.

Pour cette raison, on trouve de moins en moins de vitrage simple. La majorité des personnes optent aujourd'hui pour le double vitrage. Le triple vitrage est de son côté nécessaire dans les maisons basse consommation.

Si vos fenêtres n'ont qu'un simple vitrage mais que vous voulez une meilleure isolation, le film adhésif est une excellente solution.